L'animation socioculturelle

Pour le Conseil de l’Europe, « l’animation socioculturelle est une action sociale qui s’exerce au travers d’activités diverses au quotidien, en tenant compte des conditions sociales, culturelles, économiques et politiques des populations concernées. Son action vise à organiser et à mobiliser des groupes et des collectivités en vue d’un changement social. Elle s’exerce sur la base d’une participation volontaire et démocratique faisant appel à la notion de citoyenneté. L’animateur-trice socioculturel-le est en effet un facilitateur de l’action démocratique : il-elle favorise les prises de conscience d'identités collectives, il-elle permet aux communautés d'intérêt de mieux jouer leur rôle et de bâtir des projets pour agir. Il-elle s’efforce en particulier de faciliter l’accès à l’expression et à l’action des groupes minorisés.»
L'animation a une éthique démocratique exigeante dans ses finalités et ses formes d'action, elle défend toutes les formes d'expression de la vie des gens qui renforcent le lien social et permettent des fécondations mutuelles entre différentes cultures.

Mandaté par un service public, une institution privée ou une association, l’animateur socioculturel travaille au sein d’une équipe, souvent multidisciplinaire, dans des terrains de pratique extrêmement variés (maisons de quartier, terrain d’aventures, foyer de jour pour personnes âgées, centre culturel, syndicat, université ouvrière,…).

A travers ces emplois variés l’animateur socioculturel exerce trois fonctions essentielles qui caractérisent son action:

  1. Promotion-conscientisation: favoriser l'émergence des acteurs;
  2. Organisation: gérer, diriger, communiquer;
  3. Négociation-médiation entre les acteurs dans le contexte sociopolitique.

Plus d'informations et référentiel de compétences sur www.anim.ch